Puissance Métal, Métal Féminin, Heavy, Black et Death Métal

Theatre of Tragedy, c’est fini

Par • 2 Mar, 2010 • Catégorie: Lead Story

le rideau se baisse, une page se tourne…

Après 17 ans d’existence les Norvégiens de Theatre of Tragedy ont décidé de mettre un terme à leur carrière.

Une mort programmée au 2 octobre prochain, date de leur dernier concert à domicile à Stavanger.

 Le public français aura l’occasion d’applaudir le groupe une dernière fois (et même deux) à Paris le 15 mars prochain et à Marseille le 17 mars.

 Les principales raisons de ce split sont les emplois du temps de chacun des membres en décalage avec celui du groupe.

 extrait du communiqué officiel à retrouver sur le myspace des Norvégiens : http://www.myspace.com/pagesoftragedy

 After nearly 17 years in existence Theatre of Tragedy has decided to call it a day and close down.
This has not been an easy decision to make and we have thought about this for a long long time. We finally agreed to this during the production of our latest album « Forever is the world ».

Theatre of Tragedy will come to an end on October 2nd 2010, exactly 17 years after we started making music together.
Over the years all of us have strived to combine the Theatre with everyday life but in the end it has proven more and more difficult.
We have come to appreciate our family lives and jobs, which makes it very hard to continue this life of rock’n’roll on the road.

We know that some of you will probably be very disappointed, but we also hope you will continue to listen to our music, which all of you learned to appreciate and love so much.

We want to thank everyone of you for all your support over the past 17 years!
Theatre of Tragedy wouldn’t have been possible without you!
Be sure to catch us on the last Theatre of Tragedy shows ever this year! The final gig will take place on October 2nd in Stavanger, where it all began.

Our music will live on… and forever is the world.

Theatre of Tragedy

 Une nouvelle qui intervient à quelques jours de la sortie du EP « addenda » prévue ce 6 mars qui parâitra sur la version tour édition  du dernier « forever is the world » (daté de septembre 2009 )

 

Tracklisting de « addenda »

 01. The Breaking (vinyl bonus track « Forever Is The World »)
02. Beauty in Deconstruction (the original version from the « Storm » sessions which is one minute longer and unreleased)
03. Frozen (Ambrosius Remake)
04. Empty (digipak bonus track « Forever Is The World »)
05. Deadland (Tommy Olsson Remake)
06. Revolution (Flip Wicked Remix)
07. Highlights (digipack bonus track on « Storm »)
08. Illusions (Zensor remix)
09. Empty (E&A wedding mix)
10. Forever is the World (chamber version)

 Retour sur la carrière de cet excellent groupe :

 Theatre of  Tragedy, c’est donc plus de 15 ans de carrière et 7 albums pour un des groupes pionniers du genre gothique atmosphérique. Une des valeurs sûres à l’instar deThe Gathering ou de Paradise lost (pour le coté gothique)

Ce fut l’un des premiers à faire ce mélange entre un chant féminin et le « grunt » mâle, ce que certains appellent le concept de la belle et la bête.Un savant mélange entre le chant de Raymond et celui de Liv.

 Le groupe a connu diverses périodes de la plus prospère à la plus fade.

Les trois premiers albums ont révélé le groupe au monde entier et apporté un certain renouveau à la scène gothique internationale.Que reprocher à un très prometteur  premier « theatre of Tragedy » en 1995.

voici le premier clip paru cette année là:

 

 Puis vint  le second album« velvet darkness they fear » en 1997 qui fit décoller les ventes au dela des 100 000 exemplaires avec des titres passés dans les clubs spécialisés outre Rhin (l’album comportait du chant en allemand, cela a ravi pas mal de monde à l’époque).

1997 fut également l’année de la parution du EP « a rose for a dead » un 5 titres où figure en bonus une reprise « decades » de Joy Division

Puis vint le chef d’oeuvre « aegis » daté de 1998,, la pièce maîtresse dans la discographie des Norvégiens

avec un de mes morceaux favoris « Venus ».

Version tirée d’un  live en attendant le « disclosure » paru 2001, le seul cd live du groupe enregistré en Pologne.

Les années 2000 marque un virage électronique pour le groupe puisque celui ci s’essaie à ce registre avec les albums « machine » et « assembly » en 2002. Là encore, surprise pour certains fans, déception pour d’autres, l’univers proposé par le théâtre de la tragedie ne laisse pas insensible.

La chanteuse s’essaiera même au français avec le titre « image » (proposé ici en version classique anglaise)

Il y aura aussi une belle tournée durant la période 2002-2003 avec Lacuna Coil en ouverture (les Italiens étaient nettement inconnus à cette époque).

A partir de 2004,l’histoire est moins glorieuse avec l’éviction de la chanteuse charismatique Liv Kristine, la blonde qui revendique Madonna comme source d’inspiration.

Notre « madonna » du métal qui avait enregistré un album solo sous son propre patronyme au début des années 2000 et qui avait récemment créé Leave’s Eyes avec son Alex Krull de mari fut donc rmerciée sans ménagement et sans justification. Celle ci expliquant qu’elle appris cette éviction sur internet.

Le groupe s’attela à lui trouver une remplaçante. (difficile cependant d’en recruter une nouvelle, digne de faire oublier Liv K). Ce fut chose faite en 2006 lorsque le groupe revint au printemps avec Nell Sigland au micro (la chanteuse du groupe the Crest) pour proposer l’album « storm ».Au même moment Liv sortait son deuxième album solo (hasard ou coincidence?).

Plus qu’une tempête, Storm fut une demi déception, un album sans saveur comparé à ses prédécesseurs, Nell est talentueuse mais difficile de ne pas se remémorer le passé .Cet album devra être le renouveau mais finalement l’accueil restera mitigé.

Storm est également le premier single tiré de cet album :

Les Norvégiens sont donc revenus l’année dernière avec « forever is the world » dans la continuité de « storm »,

un album quelconque par rapport au goût d’antan.

Forever is the world …

and Theatre of Tragedy  are forever  in my world !

Marqué comme:

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire