Puissance Métal, Métal Féminin, Heavy, Black et Death Métal

MZ : interview du bassiste Markus Fortunato

Par • 6 Jan, 2010 • Catégorie: Interviews

rencontre avec le fondateur de ce groupe lyonnais

Entretien téléphonique réalisé avec Markus Fortunato, bassiste du groupe lyonnais MZ à l’occasion de la parution d’un album « live 2008 », le premier pour le groupe.

 

Alors Markus, ce « live 2008 »est en vente depuis quelques semaines, et pour ce qui est du tracklisting, vous avez fait la part belle à votre dernier album studio « nostalgic heroes » ?
C’était important que Jean Jacques, notre chanteur qui avait intégré MZ à la sortie de cet album studio participe, tout comme Zan (guitariste ayant quitté le groupe à la même période)à ce live afin que les gens, le public entende comment Jean Jacques s’est réapproprié les titres auquels il n’avait pas participé à l’original.

Pour quelles raisons Zan avait il quitté le groupe pour revenir ensuite ?
Il avait d’autres projets à l’arrivée de jean Jacques mais à la même période,l’autre guitariste Julien est parti et Zan a décidé de revenir.Ce live était l’occasion de boucler la boucle.

D’autant que MZ est un projet monté par Zan et toi (l’origine du nom : Markus-Zan) ?
Exactement, nous étions tous les 2 sur le premier album et même rien que nous 2.

Et comment s’est préparé la promo de cet album un peu particulier ? de bons retours ? de bonnes ventes ?
Pour ce qui est des ventes, nous aurons les chiffres du label six mois après la sortie (c’était le 14-10-2009) mais la vente par notre site fonctionne.Pour ce qui est des retours par les chroniques, les interviews, ils sont tous bons !que d’éloges c’est impressionnant…

C’est peut être grâce au nveau d’enregistrement, quelle qualité pour un live d’un groupe « amateur » si je puis dire ainsi ?
Merci, et c’est vrai que le son est bon mais on a fait ça avec peu de moyens,lors d’une fête entre potes, une concentration de motards.On a ulisisé notre parc de micros et un pc.Pas de matos « de fous » et que de problèmes au mixage, notamment pour le micro du chanteur, la caisse claire, pareil !

Etait-ce au Lyon’ hall ?
C’est la rumeur ça mais non en fait, c’était au nord de Lyon dans l’ain mais c’est vrai qu’on a énormément joué en 2008 au Lyon’s hall.

Une sorte de « résidence » pour vous ?
(rires) oui, comme à la maison si tu veux !Mais pour le coup c’était en dehors de Lyon !

Avez vous gardé tous les titres joués ce soir là pour ce disque ?
Non, seulement quelques uns avec lesquels on aime délirer entre potes, ça nous arrive de jouer que du répertoire de notre maître à nous « Malmsteen » en live sous le nom « shining Force », une fois on a enchainé 14 reprises dans la soirée.

Justement sur ce live, il y en a quelques uns ?
Oui effectivement, on en a mis 3, ces morceaux font partie de notre culture musicale.

Même celle de Jean Jacques, votre chanteur, le dernier arrivé s’est bien intégré dans cet univers là,assez particulier tout de même ?Est ce un de tes amis au départ ?
Jean Jacques était chanteur d’ Odyssée, le précédent groupe du batteur Laurent qui est un groupe très « malmsteenien » dans l’âme.Quand je lui ai fait écouter les bandes de nostalgic heroes, il a trouvé ça super, il était prêt à mettre sa voix dessus.
Jean Jacques, ça fait 15 ans que je le connais, on a tous gravité dans la scène heavy lyonnaises des années 80, il faisait partie avec un guitariste de Revenge du groupe Ozone quand moi je jouais dans Epitaphe.

Parmi tes amitiés dans le métal, tu as « une connexion » stéphanoise avec Weirdland (que je salue au passage) ?Vous êtes presque dans le même univers..
Oui, c’est vrai, tous nos concerts en commun ne sont que de bons souvenirs et le public semblait s’y retrouver.

J’ai l’impression que vous faîtes surtout du live en Rhone Alpes, vous l’a- t-on déjà reproché ?Dès que l’opportunité d’aller jouer plus loin se présente, on fonce.Il y a une quinzaine de jours, nous avons joué à Valenciennes.Ce n’est pas évident de caler des dates car chacun de nous a son travail.Nous pouvons jouer essentiellement le week end.

Au nord de la France, en septembre chaque année, il se passe le Raismes fest, lieu ou Revenge ou encore Patrick Rondat ont joué, ça serait une possibilité pour vous, non ?oui déjà entendu parler de ce festival, on a quelques contacts qui se mettent en place dans le nord, pourquoi pas ?Nous étions chaque proposition qui se présente à nous.

Même celle dans les bars, comme à Roanne, il y a quelques années ? Cela vous convient il toujours ?Oui toujours preneur pour ce type de concerts, c’était d’ailleurs un bon souvenir.

Penses tu que d’être signés sur un label tel que Pervade vous ouvre de nouvelles portes pour le live ?Je n’en sais rien à vrai dire, ça me laisse dubitatif…

Vous êtes un des seuls groupes à faire dans le néoclassique en France, penses tu que ce soit un atout ?Peut être oui, ça peut être bon pour nous mais il y a aussi Adagio pour revenir au style dont tu me parles.

Justement Adagio a ouvert très récemment pour Paradise Lost, ça fait envie, non ?
Oui mais faire la première partie d’une telle affiche,ça a un coût, nous n’avans pas tant de moyens.

Pour revenir à vottre album live, celui ci comporte 12 titres en concert et 3 bonus, pourquoi un tel choix ?Il ne faut pas se voiler la face, un de ces titres studios «this is halloween » (tiré de l’étrange noel de Mr Jack) n’a rien de sérieux, les deux autres figurent sur romantic, un précédent album sauf que dans cette dernière version, on y retrouve du chant.De plus, sur le prochain album qui se prépare,nous préférons qu’il n’y ait que du neuf.

Quelques mots sur ce futur album ?
Oui, il est en préparation, nous bossons sur le mixage et ça devrait arriver courant 2010.

Quelques mots concernant l’artwork ?C’est l’œuvre d’une semi professionnelle, Virginie Mas et c’est ma femme qui a réalisé l’ensemble du photo-montage sur la pochette.

Et comment s’est déroulé le mixage de ce live, l’as tu fait personnellement ?
Oui, la « tête dans le guidon » en demandant conseil aux autres quand même.

Dirais tu que ce live 2008 est une sorte de testament ou de best of pour MZ ?
Oui, un best of, pourquoi pas ?c’est une bonne définition. Nous voulions surtout montrer la période nostalgic heroes avec Jean Jacques avec les fameuses reprises de Malmsteen et de Queen.

« The Show must go on » de Queen est magistralement repris, peux tu m’en parler un peu plus ?J’adore ce titre, c’est une de mes fiertés de le jouer .Cela fait environ 2 ans qu’on termine nos concerts avec ce titre.Queen est une référence dans le rock et tout le public semble animé d’une certaine émotion avec ce titre, vraiment solennel.

Aurais tu envie de partager ça en vidéo par un clip ou un dvd ?ou par internet ?
Un dvd ou un clip de MZ peut être envisageable surtout que le futur album s’y prête mais ça coûte cher.On va se pencher sur la question pour la promo via youtube et internet, tu peux d’ailleurs en retrouver sur youtube.

Aimes tu internet ou pas ? Penses tu y developper la vente au titre pour le futur album et qu’écoutes tu à l’heure actuelle ?Je ne suis pas un fervent pour la diffusion digitale de la musique, je reste attaché au support physique, cd ou vinyl, pas encore vu de gens venir faire dédicacer une clé usb, on aurait l’air fin franchement (rires) mais on mettra sûrement des titres en digital sur notre site pour le prochain album.Pour ce qui est de mes goûts musicaux, j’écoute toujours le dernier Whitesnake, Artension ou encore Cornerstone.

Pour revenir à la scène,à quand les prochains concerts ?
Le 16 janvier 2010 à Lyon avec Arkeronn (déjà joué avec eux en 2005) pour commencer l’année, ensuite un festival dans le nord en mars avec Praying Mantis, nous sommes aussi en contact avec Rozz, un groupe du nord.

rendez vous sur les liens suivants pour découvrir ce groupe, un des vétérans de la scène métal lyonnaise:

http://www.myspace.com/mzneoclassicalmetal

http://www.mz-music.com

rendez vous sur le webshop du label pour vous procurer à un prix préférentiel le dernier album de MZ:

Marqué comme:

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire