Puissance Métal, Métal Féminin, Heavy, Black et Death Métal

Grand Massive: interview de Jochen et Tony

Par • 24 Jan, 2011 • Catégorie: Interviews

entretien par mail

Grand Massive : interview de Jochen, guitariste et de Tony, le chanteur
A l’occasion de la parution d’un EP 4 titres dont je vous avais parlé dans les colonnes de ce blog, entretien par mail avec 2 des membres de cette formation allemande.

Bonjour Grand Massive, pour commencer, pourriez vous commencer par une petite présentation sur votre formation, un petit historique ?

Jochen :J’ai commencé en 2008 avec Jürgen (l’autre guitariste).Au début, il s’agissait d’un projet mais après quelques semaines, la situation a évolué.J’ai demandé à 3 de mes amis  musiciens favoris (Tony, Toby et Holger (mon premier choix) )de commencer  à enregistrer une démo type professionnelle.

Tony : Moi de mon côté, j’étais en Suède et j’ai reçu les titres par internet et ai enregistré mes parties de voix au studios Grayhate.

J : la démo était alors lancée ensuite sur le marché suédois,vite épuisée en quelques semaines et le label Downfall rec. (situé en Suède) nous a sollicité pour publier ce cd de manière officielle, chose que nous avons fait plus tard en 2010. Au même moment, nous avons publié un split cd 7’’ chez sparanza  limité à 500 exemplaires..
Nous avons reçu de bonnes critiques, chroniques venues du monde entier et en 2009 nous avaons pu jouer au Wacken aux côtés de Volbeat ou Slayer. C’était merveilleux. Et actuellement , notre premier single a été édité sur le sampler de Metal Hammer (tiré à plus de 80 000  exemplaires).

Et au niveau du line-up, comment s’est faite la rencontre entre vous et les différents membres ?

J : après le split de mon ancien groupe Duster 69, j’avais pas trop le moral mais plein d’idées en tête.Alors j’ai demandé à 4 de mes musiciens favoris de la scène underground des environs de chez moi de former une nouveau combo.Toby (le bassiste) est un de mes bons amis de l’époque Duster 69 et un très bon bassiste issue de la scène death allemande et du groupe Commander. Holger (le batteur) ,est à mes yeux, un des meilleurs et jouait dans Red Tape Parade.Et pour compléter la formation de Grand Massive, nous avons décidé de recruter un chanteur étranger, Tony, venu de Suède. Ce fut notre premier choix à l’écoute de son ancien projet Cavus et nous l’avons alors contacté.C’est également le frère du chanteur de Mother Misery, un de mes bons amis, mon « supergroupe » était alors né !

Jürgen et toi, vous venez de la scène doom (avec le projet Cursed), est ce différent de jouer pour Grand massive ?

T : oui, car nous devenons vieux (je blague) .En fait , Jürgen et moi, nous jouons ensemble depuis quelques années et je connais son style (plus porté sur le hard rock « old school ») , bien rôdé dans le projet Cursed.
Je lui ai demandé s’il était capable de l’adapter à l’univers de Grand Massive, ça pourrait avoir un bon rendu, d’autant plus que nous n’avons pas la même façon de jouer.

L’année 2010 est terminée depuis peu, que te vient-il en tête quand tu repenses aux derniers mois, depuis la sortie de votre premier Ep à la rentrée dernière ?

J :yeah, on ne s’attendait pas  tant de choses, cette parution récente dans le sampler de metal hammer, d’avoir joué au Wacken , de cette bonne distribution en Europe et Etats Unis et tous les retours encourageants que nous en avons retiré.récemment. Grand Massive, c’est un hobby et le restera certainement mais de voir tout cet engôument, c’est vraiment cool.
Jürgen s’est retiré de Grand Massive très récemment , nous aurons un nouveau guitariste dans les prochains mois et 5-6 morceaux tout nouveaux sont prêts.

T : nous avons apprécié tous les encouragements et les petits mots de soutien de tous ces gens qui ont pris le temps de découvrir et d’écouter pas par obligation mais par envie !

Avez vous des chiffres précis sur ce succès, combien de ventes ?avez vous une idée précise ou pas ?

J : non absolument pas,toutes nos démos sont parties en 2 mois, idem pour le 7’’ de chez sparzenza et à l’heure actuelle nous attendons les retours suite à la publication dans metal Hammer, nous verrons bien…

T : un million (rires), non, mais pourquoi pas ce chiffre un jour…

Jochen, tu possèdes ton propre label (daredevil records), estce plus facile de promouvoir, diffuser sa musique pour son propre groupe que ceux que tu édites ? est ce plus difficile à réaliser, quel est ton regard par rapport à ça ?

J : oui c’est plus facile, parce que durant ces 11 dernières années j’ai tissé différents liens, des contacts dans le monde entier et c’est ainsi plus facile de faire découvrir Grand Massive, de se concentrer sur le sujet, surtout durant des périodes telles que celles ci, durant lesquelles aucune autre sortie n’est prévue sur le label.Par le passé je n’ai pas fait de différence entre différents singles mis sur le marché, exception peut être pour Mother Misery, et encore…
Un label peut très bien faire le forcing pour imposer un groupe plutôt qu’un autre mais au final, les formations en question devront faire leur preuve sur leur travail et la suite de leur carrière..

Est ce difficile de promouvoir sa musique si tu te compares aux gros labels allemands, notamment sur un marché tel que celui de la France ? Comptez vous beaucoup de fans français ?

T : Les fans français sont plus proches des allemands que des fans suèdois.En Suède, le marché du métal n’est pas si étendu que cela.En France, les gens sont plus « assoiffés » de nouveaux talents, de groupes à découvrir, un peu comme en Allemagne.d’ailleurs, des groupes de l’underground suédois préfèrent tenter de  se faire découvrir à l’étranger plutôt que de démarrer en territoire national, triste mais vrai.

J : depuis 1999, année de la création de Daredevil rec, je travaille avec waterdragon rec à travers différentes collaborations.Nous avons d’ailleurs eu quelques bons retours du public français et heureux de cela.le rêve serait de venir jouer ici.

Comment s’est passé l’écriture de votre premier E.P ?avec un producteur ?

T : oui, nous avons eu recours au travail phénoménal de Matthias Kaiser, un allemand.

J : exact, certaines parties ont été réalisées à l’extérieur mais la plupart du travail, je l’ai réalisé de moi-même le son est vraiment réussi, c’est celui que nous voulions.

Et où avez vous trouvé l’inspiration pour composer les titres ?

T : de partout en fait, je me suis inspiré de différentes choses qui pourraient toucher nimporte qui (enfin j’espère) et qui inspirer quiconque.je te prends l’exemple du titre « my parade », je me suis inspiré de tout ce qu’il ya de révoltant dans ce monde actuel, des maltraitances de tous ces gens qi souffrent et qui rêvent de changement.

J : moi, je m’inspire de tout ce qui m’entoure en y ajoutant les influences de mes héros..

Vous avez réalisé un clip pour « monster », pourquoi ce titre plutôt qu’un autre ?Dans quelles conditions l’avez vous tourné ?

J : Pourquoi ce titre, tout simplement parcequ’il s’agit du meilleur depuis nos débuts.Les meilleurs riffs, les meilleures paroles et la meilleure énergie.Nous avons tout réalisé de nous mêmes.Un de mes amis proches, Timo (de One4two), très connu dans le milieu professionnel du tournage vidéo l’a réalisé entre 2 autres projets.Mais avec beaucoup moins d’argent et avec deux fois moins de temps.

T : c’était la première fois que je rencontrais le groupe suite à mon éloignement géographique et après 5 minutes à se saluer et à se connaître, nous étions déjà devant un écran vert, criant devant la caméra  en se disant que l’enfer arrivait droit sur nous..

Vous devez être flattés d’être présents sur la compil’ vidéo de Metal Hammer ?C’est une chance pour vous…

J: oui une très bonne nouvelle, la meilleure, c’est une grande chance pour nous d’être vu par environ 100 000 personnes vu le tirage à 80000  exemplaires de ce sampler.Nous avions une autre option, c’est d’être présents sur le dvd de Rock Hard mais là aussi, cela représentait un coût important..

T :c’est bien de pouvoir avoir une telle exposition simultanée grâce à ce sampler, se faire connaître par tant de gens en même temps, des groupes attendent cet instant durant des années, nous sommes chanceux.

Attendrez vous la sortie de l’album pour réaliser un nouveau clip?

J : oui, pas d’idées précises sur le sujet mais si il ya aun nouveau clip, ce sera pour un album.
T : j’espère aussi, avec l’accueil du public et de bons retours, nous pourrions au moins en réaliser une nouvelle.

Quel regard portez vous sur la scène allemande actuelle ?Avez vous des groupes favoris issus de cette scène métal ?Des groupes favoris ?

J : difficile à dire, je ne suis plus très jeunes et quand j’écoute des albums, c’est plus ceux de Celtic Frost,Mercyful Fate, Only Living Witness ou Danzig pour t’en citer quelques uns.
Ce n’est qu’une partie de la scène allemande issue des années 80.J’ai reçu un tas de cds promos ces dernères années et rien ne m’inspire autant que les vieux groupes que je t’ai cités.

T :j’ai tellement d’influences mais les principales sont Metallica, Pantera et Soundgarden.

Pensez vous être un de ces groupes qu’on classerait dans les espoirs ?

J : je ne pense pas, non, nous sommes un groupe parmi tant d’autres et spécialement en allemagne, le marché de la musique est un marché difficile.

T : je pense que nous sommes ce que les gens, ce que le public veuille que nous soyons.Beaucoup de gens aiment ce que nous faisons et si l’histoire de Grand Massive continue, nul sait où cela nous mènera et où ça s’arrêtera.

Vous avez joué au Wacken ou dans d’autres festivals d’été, en ferez vous d’autres bientôt ?

J : le wacken, c’est LE festival , c’est dingue de voir qu’en backstage, le traitement, la nourriture est le même pour le plus grand groupe que pour le plus petit.Et voir Slayer en coulisses, c’est énorme..

T : c’était énorme de croiser UDO , je lui ai demandé qui il était (un peu embarrasé sur le coup…)et traîner avec Volbeat, Slayer et les autres c’était fabuleux.

Pensez vous venir en France prochainement ? Ou faut –il plutôt attendre la sortie d’un album pour cela ?

J : nous sommes ouvert à tout, j’espère que de bonnes choses arriveront
T : si vous nous dîtes de venir, nous viendrons (rires)

ok, merci Jochen et Tony, et bonne chance pour la suite

Marqué comme:

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Une Réponse »

  1. hail GRAND MASSIVE!

    order the GM mcd now!

    5eur+postage-ask!
    or…
    mcd+tshirt+pin+sticker for 15eur+postage-ask!

    -mike

Laisser un Commentaire